nina childress width=
NINA CHILDRESS
100 exemplaires
mai 2009
10 euros


Nina Childress, peintre franco-américaine aux styles multiples (elle est née en Californie et vit en France), a d’abord été chanteuse et auteur des punkissimes Lucrate Milk dans les années 80, puis a rejoint les Ripoulins et n’a cessé de peindre depuis. L’exposition «Le principe d’incertitude, Détail et Destin » au Mamco (jusqu'au 27/09/09) permet d'avoir un aperçu de son travail (dont une salle éphémère tapissée kraft peint, jusqu’au 31/01/10). Elle est représentée par la galerie Bernard Jordan.

« J'étais contente de faire un truc crade à la photocopieuse pour avoir une édition très rapidement, à la manière d'un fanzine. Quelque chose de fabriqué alors que je finissais la dernière peinture de la série « La Haine de la Peinture », où on voit Simone de Beauvoir avec sa sœur peintre. Cet objet éditorial a été tiré à l’occasion de l’exposition au Frac Limousin «La Haine de la peinture», où a été présentée pour la première fois la série autour de Simone.

C’est en voyant des photos d’elle jeune et belle que j’ai eu envie de mettre en route cette série qui parle des ravages du temps et de la vie sur une belle femme intelligente. J’aime chez Simone ce look immuable (que j'adopte dans quelques autoportraits). Cela touche même les vêtements (elle écrit souvent à propos de ses tenues); elle est passée de la robe aztèque au tailleur pantalon avec chemisier psychédélique. Le turban pendant la guerre masque les cheveux gras par manque de shampooing. A la fin de sa vie, il dissimule une calvitie.